Exclu i24NEWS: un groupe rebelle syrien exhorte Israël à lutter contre Assad

La note d'Ahmed :
Sortir du conflit israélo-palestinien permettra d’éviter l’embrasement du monde arabe qui ne voit comme ennemie qu’Israël alors que la plupart des pays arabo-musulman sont bien pires que ce que l’on pourrait reprocher à Israël!


Publié: 02/12/2016

Le « Front national du Salut en Syrie » souhaite former un Conseil régional incluant Israël

Une milice d’opposition syrienne a annoncé qu’elle souhaiterait établir un dialogue avec Israël pour lutter contre le régime du président Bashar al-Assad.

La « National Salvation Front in Syria » (« Front national du Salut en Syrie ») a publié une vidéo appelant à la coopération avec Israël pour une intervention à leur nom, menant à la chute d’Assad.

Le porte-parole du groupe, Fahed Al-Masri, a déclaré que sa milice « appelle tous les acteurs de la région, y compris Israël, à former un conseil régional de sécurité approuvé par l’ONU, qui permettrait de coordonner la sécurité dans cette zone ».

Lors d’un entretien à i24NEWS, l’analyste politique Firas Hamed, a affirmé qu’Al-Masri déclare dans sa vidéo que cette initiative « n’a rien à voir avec la réalité économique ou le développement en cours à Alep ou dans d’autres régions ».

Il ajoute que le message envoyé aujourd’hui au peuple israélien « n’est pas un message suppliant la sympathie ou l’aide d’Israël, mais c’est la réalité, nous voulons montrer les faits tels qu’ils sont… ».

Al-Masri considère qu’il s’agit de « sa morale, de son devoir national et humanitaire » de dire la vérité et d’appeler toutes les parties prenantes régionales et internationales à une intervention « pour mettre fin à la destruction ».

« Le but est de dévoiler la position politique à l’égard d’Israël et la région; nous disons franchement que la nouvelle Syrie ne sera pas hostile à quelconque force locale, régionale ou internationale ».

Al-Masri porte aussi un message à la Knesset (Parlement israélien) et au gouvernement de l’Etat hébreu, leur demandant de « faire pression sur les partis israéliens qui protègent Assad de sa chute ».

« Les partis israéliens n’ont besoin que de révéler la vérité et ce serait la plus grande des aides, pas seulement pour le peuple syrien mais pour tout le Moyen-Orient ! ».

Alors que le porte-parole ne cite aucun nom, le seul mouvement politique israélien soutenant le président syrien assiégé, est le parti arabe Hadash, membre de la Liste arabe unifiée.

« Nous publions ce message avec courage et leur demandons de lutter contre certains mouvements israéliens qui protègent Bashar al-Assad, et de trouver un arrangement à travers un Conseil régional ».

Pour Al-Masri, la domination continue d’Assad représente une menace existentielle pour toute la région.

SOURCE

Dans la même catégorie...