epargne retraite

Les principes de l’épargne retraite 3e pilier 3b libre

Le 3e pilier en 2019 est d’actualité, il représente toujours un excellent moyen de compléter ses revenus à la retraite. Le 3e pilier 3b ou libre, permet d’assurer une ou plusieurs personnes, et ne comporte pas restrictions particulières. Par contre, aucun avantage fiscal direct n’est offert.

Qui peut souscrire à un 3e pilier 3b libre ?

Ce 3e pilier est ouvert à tous. Salariés, indépendants, sans emploi, nationaux, étrangers, résidant en Suisse ou non… Toute personne désirant placer une épargne peut souscrire au 3e pilier 3b, même si elle n’exerce pas d’activité lucrative en Suisse. Il n’existe aucune distinction de nationalité, de statut ou de lieu de résidence.

Vous pouvez librement décider des différents acteurs de cette épargne. En effet, celui qui verse les primes et la personne assurée peuvent être différents. Par exemple, vous pouvez souscrire à une 3e pilier b pour votre enfant. Il est également possible de désigner plusieurs assurés, par exemple votre conjoint et vos enfants en même temps.

En cas de décès, il n’y a pas d’ordre de bénéficiaires imposé. Vous les désignez vous-même dans le contrat, il faut seulement respecter la réserve héréditaire. Cela signifie qu’une part du montant ira obligatoirement aux enfants du souscripteur, qui sont des héritiers réservataires. La part restante sera perçue par le bénéficiaire désigné, au cas où vous avez décidé de léguer votre 3e pilier à une personne extérieure à la famille. Si vous désignez vos enfants comme bénéficiaire, l’épargne leur sera directement et entièrement versée à votre mort.

Paiement du 3e pilier 3b libre

Le souscripteur choisit lui-même les modalités de paiement selon le rythme qui lui convient. Il n’existe pas de plafond concernant les cotisations, contrairement au 3e pilier a dont le versement est limité chaque année. Vous pouvez commencer à verser des primes à la signature du contrat, et continuer même après le départ à la retraite.

Ainsi, la durée du contrat est également libre. En général, il suffit de respecter la durée minimum (généralement entre 3 et 5 ans) proposée par les compagnies d’assurance. Au-delà, vous décidez pendant combien d’années vous allez effectuer le placement.

Il s’agit donc d’une épargne très flexible, mais le 3e pilier libre présente un inconvénient majeur par rapport au 3e pilier lié : les cotisations ne font pas l’objet d’une déduction fiscale. Toutefois, le 3e pilier suisse étant particulièrement encouragé, il existe certains dispositifs fiscaux pour favoriser cette forme de prévoyance, déduction fiscales notamment accordées aux frontaliers. Ces mesures diffèrent d’un canton à l’autre, il est utile de se renseigner pour connaître les avantages dont vous pouvez bénéficier.

Retrait du 3e pilier 3b libre

La date de retrait dépend des termes du contrat que vous avez établi avec la compagnie d’assurance. En principe, vous pouvez retirer votre 3e pilier 3b à l’échéance de ce contrat.À ce moment, il est exonéré d’impôt.

Toutefois, cette épargne flexible peut être retirée à tout moment sans besoin de motif. Si vous avez un besoin urgent ou décidez de quitter la Suisse, par exemple, vous pouvez immédiatement disposer de la valeur de rachat de votre épargne. Cette valeur de rachat dépend de plusieurs paramètres, mais elle est essentiellement déterminée par les primes versées et la durée du placement.

On peut dire que l’épargne 3b représente un 3e pilier assurance vie, qui permet de protéger ses proches en cas de décès, de bénéficier de prestations utiles en cas d’invalidité et d’organiser des projets. C’est un placement intéressant pour compléter les revenus à la retraite. Il peut également servir à préparer des études ou une reconversion professionnelle, ou bien pour se mettre à l’abri en cas de chômage.

Articlе Spоnsоrisé
Aenean nec tristique facilisis leo Lorem ut ut Nullam libero. ultricies